Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Marols - Village de Caractère    Blason du village  Logo Village de Caractère

Le Fameux Marché de Noël

Le Marché de Noël


Depuis 19 ans, des petits lutins préparent le village pour vous accueillir lors son traditionnel marché de Noël le 1er dimanche de décembre.


 

Venez nombreux profiter des stands féériques, des animations lumineuses et musicales, ...

Plusieurs surprises vous attendent !


Le Père et la Mère Noël venu dans le village

Les Loisirs

Dance country : des cours sont proposés les vendredis de 20h à 21h, à la salle des fêtes.

Pour plus de renseignements, contacter Michel ARCHIER ou la MJC de Saint-Jean-Soleymieux.


Cours de peintures et de sculptures avec les artistes du village.

Pour plus de renseignement, contacter "Les Artistes de Marols" (voir les associations du village).

Des idées de promenade

 

 

Vous pouvez faire de nombreuses promenades en partant du village.

Laissez-vous guider par le Babelou, sur le chemin des Brigands et venez découvrir

des lieux remplis d'histoire et de mystères.

 


 

Voie de la Bolène, voie Romaine

La voie romaine établissait la liaison entre Lugdunum (Lyon) et Segodunum (Rodez). Il a été retrouvé une partie de cette voie qui pénétrait la commune par le vallon de la Gueule d'Enfer (anciennement Mallaval - nom qui souligne la difficulté de circulation), traversait les grands Bois et se dirigeait vers Chossy (anciennement Chaussise, nom dérivé de chaussée) et Montbuzac (commune d'Estivareilles). Cette voie jouait à l'époque romaine un rôle important, militaire et politique, mais aussi économique : les poteries des ateliers du Sud-Ouest de la Gaule étaient acheminées, grâce à elle, vers l'Est de l'Empire. D'autres grandes cités de notre région : Aqua Segetae (Moingt) et Forum Segusiavorum (Feurs) étaient desservies par cette voie. Au Moyen-Age, la voie conserve son intérêt économique, elle constitue un lien entre le Forez et le Velay et devient la Via Bolena ou voie Bolène (voie des boeufs ou voie des bornes). Son tracé est modifié et notamment prolongé vers la Citre où l'établissement des moines fixe un lieu de halte (l'Ousteau*) le passage par Chossy tombe en décrépitude.

 

*Ousteau : Sur la route de Montarcher se trouve le hameau de La Citre. On y trouve une croix gothique, qui présente sur une de ses faces le couronnement de la Vierge par un ange. Les maisons sont toutes plus ou moins anciennes cependant l'une d'elle est toutefois remarquable. On peut voir sur une demeure, au milieu de hameau, les cadres des portes et des fenêtres en pierres très ouvragées. Ce bâtiment qui faisait, sans doute partie du prieuré construit par les bénédictins de Saint-Romain voici plusieurs siècles, passe pour être la plus ancienne maison d'habitation du département. Au début de se façade, on aperçoit des pierres qui s'en détache pour former un départ d'arc qui, s'il était reconstitué serait perpendiculaire à la voie. Il s'agit d'un vestige d'une porte ogivale qui fermait le passage la nuit. A cet endroit étaient acquittés les droits de péage sur la Voie Bolène entre les provinces "Bourgogne" et "Franco-Provençal" devenues provinces du Forez et du Velay. Cette maison porte le nom d'Ousteau.

 

 

 

"Ronchevoux"

Dans les années 1905, on remarquait une multitude de sentiers pavés sur de très vieilles chaussées en pierres de taille qui devaient rejoindre la voie Bolène en direction de La Citre. On peut admirer sur le "Plat du Guet" les pierres debout.

Si vous montez sur le haut de Marols, vers l'Auberge, prendre la direction de Ronchevoux, allez jusque dans le hameau. Traversez le, en fin de route, tournez sur votre gauche, montez.

En haut de la côte, dans le petit bois, approchez-vous du bord et contemplez la plaine. Par beau temps, seul un petit nuage apparaît à l'horizon, il s'agit du Mont-Blanc.

Pour revenir au bourg, continuez tout droit, arrivez au petit croisement marqué par un rocher et tournez sur votre gauche et descendre.